Présentation

       La sagesse amérindienne   

       Emissions TV / Radio

       Les Amérindiens et le
          Christianisme

       La cérémonie du loup,
          par J.Languirand (Québec)

       Lettre Testament

       Place de la femme
          dans les Premières Nations

       Le chamanisme

       Que représente Jésus
           pour Don Marcelino


       Les Amérindiens et les sectes

       La force de la prière   

       Stop à la destruction de la Terre

       Le droit des Animaux

       Contact 

      

 

           " Catastrophes écologiques et drames humains ont la même cause:              
l'homme s'est éloigné du coeur de la nature, qui est aussi son propre coeur."
     
 

 



 

Les Amérindiens aiment la Terre avec la même force qu'ils aiment leur mère

 "Crazy Horse" / Paroles et musique de John Trudell / Extrait de l'album "Bone Days"

"Pleurer vos larmes" (sous titré en Espagnol)

(cliquez sur les liens pour visualiser les videos)
 

      Qui est Don Marcelino ?


    
 

    Don Marcelino est un Médecin traditionnel amérindien. Il est originaire des Nations Amérindiennes. Sa patrie est la planète Terre. C'est un nomade qui voyage à travers l'Europe pour faire connaître la Sagesse Amérindienne.

Nazca se situe sur la côte pacifique, au sud de Lima, dans une plaine désertique. La civilisation Nazca s'est développée sur environ un millénaire, entre 300 avant J.C et 700 après J.C. Cette très grande civilisation maîtrisait l'art de la poterie et du tissage. Mais elle est surtout célèbre pour ses grandes lignes géométriques et ses gigantesques dessins (condor, colibri, araignée, singe…)  tracés dans un sol aride sur une dizaine de centimètres de profondeur, visibles uniquement du ciel.

            


La tradition amérindienne où la Connaissance est transmise oralement de père à enfant depuis plusieurs millénaires, affirme que ces dessins représentent des calendriers cosmiques et aussi des pistes d’atterrissage utilisées par ses ancêtres, grands voyageurs de l’espace.

            Don Marcelino est l'auteur de cinq livres:
                - Le voyage sacré amérindien (Éditeur: L'Originel Charles Antoni)
                - La mémoire cosmique amérindienne (Éditeur: Louise Courteau -Québec) 
                - La danse du condor amérindien (Editeur: Louise Courteau - Québec)
                - Les quatre arbres généalogiques (Editeur: Louise Courteau - Québec)
                - Les Amérindiens et Jésus (Editeur: Louise Courteau - Québec) 


disponibles en librairies et sur Internet 
 

Ces cinq ouvrages constituent une excellente introduction à la sagesse amérindienne enseignée par Don Marcelino et qui ne doit pas être  confondue avec le chamanisme qui relève d’une autre tradition.

 "Les termes "chaman" et "chamanisme" sont totalement étrangers à la tradition amérindienne. A l'origine, le chaman désigne  un guérisseur sibérien  et le chamanisme une pratique de guérison répandue uniquement en Sibérie. Au cours d’une séance de guérison, les approches du chaman sibérien et du médecin amérindien sont totalement différentes."

 "Le chaman est un acteur: il masque son visage,  revêt un costume et entre en transe au rythme de son du tambour. Il incarne le pouvoir de guérison, et le malade reste passif."

"La médecine amérindienne ne pratique aucune mise en scène. Un dialogue s'établit entre le médecin traditionnel amérindien et le patient qui reste l'acteur principal du processus de guérison."

 
    
    Don Marcelino est un éveilleur de la mémoire cosmique, patrimoine de l’Humanité, et un passeur entre le monde physique dans lequel nous évoluons et l’autre réalité d'où nous venons et que nous retrouverons à notre mort.



 

" Les Hommes de Connaissance ne jugent pas … 
Ils  se contentent  d'aimer, de servir,  
Et de transmettre la mémoire des Ancêtres. " 


" Les Hommes de Connaissance
n’ont pas de disciples.  
Notre Temple est la Nature 
      Et notre Maître est la Vie ».    

Un Homme de Connaissance est aussi le gardien de la Terre-Mère (Pachamama) :


Les Hommes de Connaissance prennent en exemple la Terre
Sacrée  
Qui donne toujours, renouvelle sans cesse, 

Fait renaître et, jamais, ne garde pour elle.

 

«  La Terre n’appartient pas à l’homme,
     C’est l’homme qui appartient à la
Terre ».    

 La Terre-Mère est le bien le plus sacré de chacun de nous et il est de notre devoir de l’honorer,de la protéger de toutes les agressions dont elle est de plus en plus victime.

 Reconnais la beauté dans l’oiseau au plumage multicolore, 
Dans le parfum des fleurs, la plainte du vent, la splendeur de l’aube….

La nature est offerte par le Grand Esprit pour le bien-être de ses enfants." 

            Don Marcelino a choisi de travailler en Europe pour réaliser une mission de pardon: pardonner  au nom de ses Ancêtres les souffrances subies par les Indiens lors de l'invasion du Pérou par les Conquistadores.

« Je partage avec mes frères amérindiens l’histoire tragique de notre peuple. Mais j’ai de l’espoir concernant l’avenir de la Terre.
Oppresseurs et opprimés se rencontreront un jour
Pour comprendre que la vie est un souffle très léger
Et que cette Terre nourricière est une merveilleuse Mère. »

La première rencontre, il y a environ 500 ans, entre Européens et Amérindiens fut une rencontre manquée. Il est temps de réunir les sagesses amérindiennes et occidentales dans la Paix, l’Amour et l’Harmonie. 

      Don Marcelino nous invite et nous aide à retrouver en nous la mémoire de nos ancêtres, et à  réveiller en chacun de nous les forces d’auto-guérison qui nous habitent.

Il existe en effet une profonde similitude entre la tradition amérindienne, toujours vivace dans les communautés indiennes d’Amérique, et la tradition celtique  qui forme le creuset, malheureusement oublié, de la culture européenne. 

La Prophétie de l’Arc-en-Ciel annonce la transformation du genre humain en un arc-en-ciel, mélange de toutes les couleurs et de toutes les races, synthèse de toute la Connaissance : 

             -
     L’enracinement et la joie de vivre de l’Afrique
             -
     La sagesse de l’Orient
             -
     L'amour de la Terre et l’identification avec la nature des Amérindiens.

Mais pour compléter le puzzle de la Mémoire Cosmique, toutes les anciennes traditions attendent le réveil de l'Occident.

 

                              retour