Présentation

       Retraite / Atelier

       La sagesse amérindienne   

       Emissions TV / Radio

       Les Amérindiens et le
          Christianisme

       La cérémonie du loup,
          par J.Languirand (Québec)

       Lettre Testament

       Place de la femme
          dans les Premières Nations

       Le chamanisme

       Que représente Jésus
           pour Don Marcelino


       Les Amérindiens et les sectes

       La force de la prière   

       Stop à la destruction de la Terre

       Le droit des Animaux

       Contact 

      

 

 Les Amérindiens et les sectes

 


       Les nations amérindiennes n’ont pas de religion.
       Nous n’avons ni prêtre, ni livre révélé, ni dogme.
       Notre temple est la Nature et notre maître est la Vie.

       Les Hommes de Connaissance, gardiens de la Terre et dépositaires de cette Sagesse où l’harmonie avec la Nature est primordiale, n’ont pas de disciples et n’organisent aucun groupe d’adeptes ;

       Avant d’être Indiens, nous sommes des Hommes de la Terre.

 
L’infiltration des sectes dans les pays d’Amérique latine

       Les sectes ne sont pas tombées du ciel en Amérique latine.

       Les Etats-Unis envoient des sectes évangéliques au Pérou, en Equateur, au Brésil, au Chili, en Argentine, en Bolivie pour freiner les changements économiques et sociaux de ces pays ; L’objectif américain est de consolider son pouvoir sur les nations latino-américaines.
Dès 1960, les premiers arrivants, payés par les dollars américains, étaient des Mormons et des témoins de Jehova qui prêchaient auprès des pauvres : « Vous souffrirez sur cette Terre mais vous irez au Ciel !»

        Nixon envoie la mission de Moon et son Eglise de l’Unification.

        La secte pentecôtiste, Assemblée de Dieu, avec les missionnaires américains s’établissent au Guatemala y construisent des églises et installent une chaine de télévision et de radio.

        Reagan était derrière l’envoi de l’Eglise Verbe qui soutenait le dictateur Rivas Mont, il était lui-même membre de l’église pentecôtiste.

        Au Brésil : la secte, Eglise universelle du règne de Dieu, possède la 3ième chaine de télévision, entreprise qui gagne une fortune.

        En Amérique latine, les sectes ont infiltré les pouvoirs politiques.

Sectes américaines: danger pour les Amérindiens

        En 1492, les nations amérindiennes ont souffert de l’intégrisme des religions du livre : des protestants anglais et des catholiques espagnols. Certains missionnaires ont eu des dérives sectaires.

        Aujourd’hui les sectes américaines ont pénétré les villages amérindiens. Elles ont un caractère ethnocidaire, et pratiquent un prosélytisme religieux sur les sociétés amérindiennes. Les missionnaires imposent leur culture, leur manière de vivre et aussi leur religion culpabilisante.
       « Nous sommes sauvés par le sang du Christ »
       « Christ est mort pour nous sauver du péché originel »
       « Vous êtes des pécheurs dès votre naissance »

        Les "New tribus missions" sont des spécialistes dans l’évangélisation des populations amérindiennes. Par exemple : ils traduisent la Bible en langues amérindiennes, ordonnent des Amérindiens pasteurs pour qu’ils prêchent l’évangile dans leurs différents canaux de télévision où l’on peut entendre des chants amérindiens et voir des danses amérindiennes dont les participants sont habillés en costumes traditionnels.

        La pratique de l’ethnocide entraîne chez l’amérindien l’abandon de ses rituels sacrés, de ses liens avec la nature, de sa famille, de sa communauté. Cet abandon laisse la place libre à la secte. Les missionnaires baptisent les enfants avec des noms chrétiens et interdisent les noms amérindiens. Les missionnaires américains, par la conversion, pratiquent ce que l’on appelle en Europe la manipulation mentale qui consiste :
- à l’endoctrinement
- au viol psychique
- à la destruction de la famille

        Par ce lavage de cerveau, les adeptes sont des Indiens soumis qui renient leur communauté et leurs rituels sacrés qui seraient considérés comme une action démoniaque. La secte les considère alors comme de bons Indiens, ils acceptent d’être soumis.

        Pour attirer des adeptes, les missionnaires créent des coopératives agricoles, des hôpitaux, des écoles, donnent des crédits, diffusent en langue amérindienne dans les différentes chaînes de télévision un ordre social de type américain (rien n’est innocent).

       Comme il existe des bases militaires américaines dans le monde, il existe des bases religieuses : les sectes nord américaines.

       Les New tribus missions ont été expulsées du Venezuela et de Bolivie pour avoir ignoré les droits des peuples amérindiens.

haut de page